Histoire2maison.fr » Travaux » Miroiterie : à quoi sert une miroiterie ?

Miroiterie : à quoi sert une miroiterie ?

Lorsqu’on s’intéresse au domaine de la construction du bâtiment, une conclusion est très vite frappante : chaque matériau qui existe peut avoir un ou plusieurs domaines d’activités autour de lui. En effet, chaque matériau a des caractéristiques propres à lui qui peuvent être utilisées d’une façon avantageuse par les ingénieurs. Parmi ces matériaux, on retrouve le verre. Le verre, dû à son infinité de caractéristiques, a fait naître plusieurs activités autour de lui. Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’une d’elles, qui est : la miroiterie.

Qu’est-ce que c’est que la miroiterie ?

Le terme miroiterie est assez vague et peut désigner plusieurs choses. Avant, on utilisait le mot miroiterie pour référer au magasin qui vendait les miroirs où à l’usine qui les fabriquait. Et bien avant, il s’agissait de la fabrication de glaces et pas des miroirs.

Cependant aujourd’hui la miroiterie réfère à un ensemble de pratiques et d’activités. La miroiterie est donc un domaine qui englobe la fabrication ainsi que le commerce de certains produits issus de verres ou de glaces. Ainsi, les produits inclus dans le domaine de la miroiterie sont :

  • Les verres feuilletés
  • Les miroirs
  • Les verres trempés
  • Les verres de protection
  • Les vitrages d’isolation

Quelles sont les tâches d’un miroitier ?

Le miroitier est un artisan ou un spécialiste de la miroiterie. Ses tâches sont nombreuses et peut se retrouver à travailler dans différentes circonstances et pour différentes fins. En général, le métier de miroitier est une spécialisation dans le travail du verre destiné au bâtiment.

Cependant, il est très important de ne pas confondre le métier de miroitier avec celui de vitrier. En effet, la miroiterie a tendance à éclipser l’activité de vitrerie, car cette dernière n’englobe pas autant de types de verres que la miroiterie. En effet, le vitrier ne s’occupe que des verres simples tandis que le miroitier, lui, travaille également avec les verres d’isolation, les miroirs, les verres feuilletés ainsi que tous les verres précédemment cités qui rentrent dans l’ensemble des activités de la miroiterie.

C’est ainsi que le miroitier est parfois demandé à faire des travaux que lui seul peut réaliser, car il n y a que son métier qui lui permet d’avoir l’expertise nécessaire pour cela. En effet, si on prend par exemple la fabrication ainsi que l’installation des escaliers en verre, qui sont très prisés dernièrement, on constate très vite qu’il n’y a qu’un miroitier qui a la maîtrise requise pour élaborer cela. C’est d’ailleurs le cas dans bons nombres d’autres réalisations qui nécessitent la manipulation du verre.