Histoire2maison.fr » Immo » Devis assurance habitation : que vous apporte la comparaison de devis ?

Devis assurance habitation : que vous apporte la comparaison de devis ?

Choisir la bonne assurance habitation n’est pas chose facile surtout quand on connaît le nombre d’assureurs présents sur le marché et de pièges qui accompagnent certaines garanties. La comparaison de devis vous sera d’une précieuse aide pour y voir plus clair.

Pourquoi est-ce important d’effectuer des comparatifs de devis ?

En fonction du type d’habitation que vous avez et de votre profil, le prix de l’assurance habitation n’est forcément pas le même. Chacune des spécificités de votre profil va impacter le prix de cette assurance. Pour une estimation aussi juste que possible du montant de votre assurance habitation, il est primordial de comparer les devis personnalisés de plusieurs assureurs. Seul un comparateur en ligne vous permettra de gagner du temps sur cette opération et de la faire efficacement.

Voici un aperçu des éléments qui vont être pris en compte pour établir un devis :

  • Votre statut par rapport au logement assuré : le prix de l’assurance habitation change selon que vous soyez propriétaire ou locataire. Il change également en fonction du type de location (location nue ou meublée).
  • La situation de l’appartement à l’intérieur d’un immeuble.
  • L’utilisation que vous en faites (selon que vous ayez établi votre activité professionnelle dans votre habitation par exemple).
  • La superficie de l’habitation, les pièces qu’elle contient et la nécessité ou non d’ajouter d’éventuelles dépendances au contrat.
  • Selon la valeur des biens que comprend l’habitation et la nécessité de protéger certains objets par des garanties spécifiques (objets de valeur, antiquités, etc.).

A quels éléments doit-on prêter attention quand on analyse des devis ?

Il serait assez peu judicieux de ne se concentrer que sur le montant des cotisations car elles sont assez peu révélatrices de la qualité de la protection à laquelle vous aurez droit. Les éléments à analyser sont notamment :

  • Le type d’indemnisation : on distingue deux types d’indemnisation. Une indemnisation suivant la valeur d’achat du bien immobilier et pour laquelle il faut payer des cotisations plus élevées ou une indemnisation suivant la valeur dépréciée des biens immobiliers et pour laquelle les cotisations sont moins élevées.
  • Le montant des franchises : la franchise c’est le montant que l’assurance ne prend pas en charge quand elle doit vous indemniser.
  • Le délai de carence : les assureurs peuvent vous faire attendre plus ou moins longtemps pour que vous soyez couvert par l’assurance.
  • Les exclusions de garantie : dans un certain nombre de situations, les assureurs peuvent décider de se décharger complètement de votre indemnisation.

Que peut-on faire pour que l’assurance habitation soit adaptée à ses besoins ?

Sélectionner rigoureusement les garanties

Rien ne sert d’avoir des garanties qui figureront inutilement sur votre contrat et qui ne feront qu’augmenter le montant des cotisations. Par exemple, la garantie gel ne sert pas à grand-chose si vous habitez dans une région où les hivers ne sont pas particulièrement rudes.

Revoir le montant des franchises

Si les cotisations deviennent un peu trop lourdes à assumer pour vous, vous pouvez faire le choix d’augmenter les franchises, autrement dit ce qui vous reste à payer après des indemnisations. Mais il faudra être prêt à accepter de mettre la main à la poche en cas de sinistre.

Actualiser son contrat d’assurance

Avec le temps, vous faites de nouveaux achats ou vous débarrassez de certains objets. Votre contrat d’assurance habitation doit évoluer en conséquence. Certains changements peuvent vous aider à réduire les cotisations comme lorsque l’un de vos enfants s’en va ou que vous mettez en place une alarme. D’autres produisent l’effet contraire (extension de l’habitation par exemple) mais permettent de bénéficier d’une bonne indemnisation.

Nos autres histoires :